Le point de rencontre des MAXXI-maniacs…

Et le 3 Octobre 1991 format musical modifié
Auteur: Jean-No (IP enregistrée)
Date: le 27 September 2001 à 00:29

<HTML>
23 octobre 1989 : Naissance de Maxximum.
Les auditeurs de Paris et de la Région Rhône-Alpes sont les premiers à découvrir cette nouvelle radio. Mais sa gestation avait commencé quelques mois auparavant, lorsque la CLT (maison mère de RTL) avait racheté les parts d'Aventure FM
L'équipe est constituée de 38 personnes sous la direction d'Eric Hauville, par ailleurs responsable du réseau normand RVS.
Les programmes sont constitués de musique, essentiellement "dance" et "house", et de flashes d'infos présentés par des femmes, 2 mn avant l'heure ou la demie.
C'est la programmation musicale, qualifiée de "nouvelles musiques actuelles", qui fera le succès de cette station. Elle est volontairement en décalage avec la programmation des autres stations FM de l'époque. La cible est la population urbaine des 15 - 30 ans.
Le capital de la SODERA, qui exploite Maxximum, se répartit ainsi :
- CLT (RTL) : 84 %
- Bayard Presse : 15 %
- L'armée, les Scouts de France et la Guilde du Raid se partagent le 1 % restant.


Août 1990 : Le réajustement du capital de la SODERA est accepté par le CSA. Le groupe EMMIS (un des premiers sur le marché de la radio aux USA) entre dans le capital. La CLT conserve 71,237 % des parts.


Septembre 90 : Maxximum installe ses studios au Forum des Halles au coeur de Paris.


Novembre 90 :
Le réseau s'agrandit : Le groupe Sébastien Communication, qui exploite plusieurs fréquences en Lorraine, rejoint Maxximum qui possède ainsi 14 antennes en province.

La station passe un accord avec le disquaire Madison et elle est diffusée dans chacun de ses magasins. Elle organise avec UGC et Mad Movies, des festivals de film d'horreur. Elle sponsorise des Raids comme Harricanna, crée le Grand Prix du Trivial Pursuit.
Pour sa promotion, elle affrète deux camions en forme de poste de radio géant, qui sillonnent la France en diffusant la Maxximusic en direct.

Les sondages donnent 5,6 % d'audience à Maxximum en Ile-de-France.


1er janvier 1991 : Eric HAUVILLE ayant été forcé de renoncer à la Direction de Maxximum par le CSA pour ne garder que celle de RVS, c'est Hervé RONY qui lui succède.


septembre 1991 : La CLT, outre RTL, aimerait pouvoir développer le réseau Maxximum, mais la loi anti-concentration des médias l'en empêche. Elle choisit donc de devenir minoritaire dans son second réseau FM en fusionnant Maxximum avec le réseau Métropolys, très présent dans le Nord de la France. Le groupe espagnol Prisa (SER) entre dans le capital de la société qui se décompose ainsi :

- Prisa : 48,05 %
- CLT : 35,73 %
- Sony, B. Lécluse et JC Nicole (Métropolys) : 13,4 %
- Bayard Presse : 2,82 %

La réunion des deux réseaux constitue un ensemble de 84 fréquences à travers la France.


3 octobre 1991 : Alain Weill (ex NRJ) prend la direction de la station et entend lui donner une nouvelle orientation. Les deux noms MAXXIMMUM et METROPLOLYS disparaîtront dans cette fusion. Le programme sera commun et le format musical modifié.


6 janvier 92 à minuit : MAXXIMUM et METROPOLYS disparaissent et laissent la place à .... Le format musical passe de 7 % de chanson francophone à 30 %. Fini la "dance music", on revient à une couleur musicale plus "variété" en diffusant en priorité les meilleures ventes de disques. Quelques animateurs de Métropolys et de Maxximum (Pat Angeli) resteront sur M 40, mais l'esprit MAXXIMUM sera définitivement abandonné.

La réaction des auditeur est violente : Sitting dans les locaux de la station le jour du changement de nom. Le 13 janvier 1992, un défilé est organisé devant les locaux de RTL, rue Bayard pour tenter de faire pression sur la décision du groupe.

Le 1er février 1992, une impressionnante manifestation de 5 heures est organisée place du Palais Royal, face au ministère de la Culture pour demander le retour de Maxximum.

Le comité de défense de Maxximum est reçu par le CSA, mais rien ne pourra changer le choix des propriétaires de Maxximum devenue M40 : Le groupe Prisa tient à ce nouveau format qui a fait son succès en Espagne.


Près de 10 ans après la disparition de Maxximum, beaucoup de radios de province s'inspirent encore de sa programmation musicale. Les 2 X sont encore utilisés dans de nombreuses émissions de radio et même dans les logos de quelques radios. Ce site internet lui est consacré entièrement et on peut retrouver ses archives et ses jingles sur des sites spécialisés.


L'histoire d'une radio que restera dans notre coeur

Jean-No









</HTML>



Sujet Lectures Ecrit par Enregistré
Et le 3 Octobre 1991 format musical modifié 117 Jean-No 27/09/2001 00:29


Seules les personnes enregistrées peuvent poster sur ce forum.